Si vous ne disposez pas d’amis ou de proches pouvant vous recommander un prestataire, trouver un photographe pour votre mariage peut certaines fois relever du parcours du combattant. Disponibilités quelques fois réduites, temps de reportage variant du simple au triple, tarifs de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros… bref, pas simple de s’y retrouver !

Un bon point de départ est de comparer plusieurs professionnels avant de prendre une décision. Voici dix éléments importants à prendre en compte pour pouvoir analyser l’offre de chacun et trouver l’artiste le mieux adapté à vos attentes !

1) Les disponibilités

Et oui, malheureusement la date choisie pour la célébration de votre union risque d’écarter un certain nombre de professionnels de votre sélection. En effet il est assez normal pour un photographe de mariage de recevoir des réservations un an voir dix-huit mois à l’avance. Vous pouvez toujours avoir de la chance mais dans la mesure du possible essayez donc de vous y prendre au moins six mois avant la date souhaitée… surtout si vous prévoyez une date au printemps ou en été. Si vous souhaitez travailler avec un individu en particulier, pensez dans ce cas à le réserver au moins un an avant la date.

2) Le bouche à oreille, une garantie toujours d’actualité

Si vous connaissez des personnes s’étant mariées récemment, n’hésitez pas à les solliciter et à leur demander comment s’est passée la collaboration avec leur photographe. Rien ne vaut l’expérience et l’avis de personnes ayant « expérimenté » le prestataire, surtout de personnes ayant vu le prestataire réalisé le reportage dans son intégralité.


Nous vous conseillons de vérifier avec ces couples les points suivants :

  • comment était le contact avec cette personne ? Était-elle avenante, agréable, les a-t-elle mis à l’aise ou au contraire les a-t-elle « braqués » ?
  • Est-ce qu’elle a su les accompagner, les conseiller avant et durant le mariage ou s’est-elle concentré uniquement sur la prise de vue ?
  • A-t-elle su s’effacer durant les festivités et ne pas déranger les invités ? Il n’y a rien de pire pour les convives que d’être attrapé(e) par le col pour faire des photos souvenir – et malheureusement certains professionnels le font 🙁
  • Ont-ils retrouvé l’atmosphère de la journée en regardant les clichés ? Il est absolument ES-SEN-TIEL que le prestataire comprenne bien vos attentes et soit à même de capturer l’ambiance des différents lieux. Ceci passe par des prises de vue de type photojournalisme (les fameux clichés où les convives n’ont pas consciences d’être photographiés) ou de type documentaire (les détails comme la décoration, les fleurs, etc.)

3) Les témoignages d’ancien clients

En l’absence de recommandations de proches, les témoignages laissés par d’anciens clients peuvent vous donner une idée du niveau de satisfaction d’autres couples ayant travaillé avec le photographe envisagé.

Nous ne parlons pas ici d’avis laissés sur le site internet du prestataire (qui sont malheureusement certaines fois « enjolivés ») mais d’avis laissés sur des plateformes tierces indépendantes. La plus connue étant la fiche Google Maps, qui apparait notamment si vous tapez le nom de l’entreprise. D’autres plateformes existent également comme les Pages d’Or, Avis Vérifiés ou encore Trustpilot. Attention, ces avis sont généralement objectifs mais certains professionnels peu scrupuleux peuvent ajouter certains témoignages factices. Ceci étant dit, le ton un peu trop élogieux les rend généralement assez faciles à identifier.

4) Le style

Même si ce métier suppose une bonne connaissance technique et un équipement spécifique, un photographe de mariage est avant tout un artiste (si si, je vous assure ?) qui va s’efforcer de capter et d’interpréter votre relation ainsi que l’ambiance de la journée. Il est donc essentiel que sa façon de retranscrire vos attentes correspondent à votre vision.

Certains vont apporter beaucoup d’importance aux détails, d’autres s’efforceront de donner un côté magistral aux portraits des époux en utilisant des éclairages artificiels, gélatines, diffuseurs et autres réflecteurs. N’hésitez pas notamment à demander des exemples de son travail.

5) L’expérience

Comme beaucoup de domaines, la photographie de mariage est en grande partie une question d’expérience. Cette expérience sera notamment cruciale au niveau de la gestion du temps, et vous assurera que la personne que vous avez engagée ne ratera pas de moment important et ne passera pas un temps précieux sur des moments que vous ne jugez pas capitaux.

Savoir se placer aux moments essentiels comme le premier baiser lors de la cérémonie, connaitre la bonne vitesse d’obturation afin de conserver une image nette même en cas de faible luminosité (dans l’église par exemple), connaitre des poses simples et efficaces pour vos portraits de couple afin de ne pas vous garder éloignés trop longtemps de vos invités, capter l’ambiance de la soirée dansante… autant de chose venant avec l’expérience.

Si vous devez choisir entre un portraitiste ou un spécialiste du reportage événementiel, nous vous recommandons le second. Vous prenez dans ce cas moins de risques de rater des moments importants, sachant que le prestataire aura la possibilité de réfléchir un peu plus lors des portraits même s’il ne s’agit pas de sa spécialité.

6) Le contact humain

Vous n’y penserez pas forcément en commençant vos recherches mais le contact humain est absolument capital ! Gardez à l’esprit qu’entre les entretiens préparatoires, la journée de reportage et le dernier entretien de remise des fichiers, dans certains cas vous passerez jusqu’à 20 heures avec cette personne. Si le contact ne passe pas, cela risque de vous sembler très long !

La question ici est double, à savoir est ce que vous ressentez une bonne entente au niveau humain (= est-il agréable de passer du temps avec cette personne ?) mais aussi est-ce que vous partagez la même vision de votre mariage. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce qui vous est proposé, n’hésitez pas à le dire clairement – il n’y a rien de choquant en cela.

7) L’écoute

Allant de paire avec le contact humain, il est essentiel que le prestataire choisi soit à l’écoute de vos besoins et comprenne vos attentes. Chacun dispose de son propre style mais il est important qu’il puisse adapter ce dernier en fonction de votre vision. Il devrait donc durant votre première entretien vous poser beaucoup de questions sur vos préférences : le style général recherché (original, traditionnel, moderne, baroque, bohème…), le type de traitement que vous aimez (noir et blanc, cepia, pastel, etc.), le type de cadrage, etc.

De la même façon il devrait s’intéresser à votre histoire en tant que personne et en tant que couple. Comment vous êtes vous rencontré(e)s ? Quelle type de relation avez-vous (fusionnelle, passionnée, romantique…) ? Autant d’éléments qui l’aideront à interpréter votre relation. S’il ne vous pose pas de questions, n’hésitez pas alors à lui demander comment il prévoit d’adapter sa méthode de travail en fonction de vous.

De la même façon de nombreux éléments doivent lui être fournis pour ne pas avoir de mauvaise surprises le jour de votre mariage :

  • Souhaitez-vous qu’il évite de solliciter vos invités et soit très discret, ou souhaitez vous assurer d’avoir des portraits de chaque invité ?
  • Quelles sont les personnes les plus importantes lors de votre mariage et qui doivent donc apparaitre en priorité sur les images de la journée ?
  • Etc.

8) Le budget

Attention, un prix élevé n’est pas forcément un gageure d’une prestation de qualité. Certains photographes généralistes vont ainsi s’aligner sur « les prix du marché » et vous proposer des tarifs élevés… sans pour autant être expérimentés dans ce domaine.

Le prix est paradoxalement l’élément le plus compliqué à comparer puisque d’un photographe à l’autre les prestations proposées pour un même reportage varieront grandement. Par exemple un reportage de cinq heures vous coûtera en moyenne entre 500 euros et 1000 euros. Le tarif appliqué par chaque prestataire variera en fonction de son expérience mais également en fonction de son fonctionnement (préfère-t-il effectuer un nombre limité de mariages chaque année et facturer plus, ou au contraire effectuer de nombreux reportages pour un tarif moindre ?). Sachez également que certains refusent purement et simplement de couvrir la soirée.

Pensez donc à regarder le nombre réel d’heures de reportage indiqué dans votre devis, puisque ce dernier impactera sur toute la chaine de production. Plus un reportage sera long, plus le photographe devra le préparer en amont, et passer du temps en post-production pour trier et retoucher les fichiers.

9) Préférez un spécialiste

Nous vous conseillons vivement de vérifiez également le niveau d’expérience du prestataire choisi et si cela est possible de travailler avec un spécialiste de ce domaine. Posez notamment les questions suivantes : s’agit-il d’un professionnel ou d’un amateur ? S’agit-il d’un expert du reportage de mariage, ou au contraire d’un généraliste ? Combien d’événements a-t-il couvert jusqu’à présent ?

Nous vous conseillons fortement de travailler avec un photographe professionnel, et ce pour des raisons évidentes. La photographie de mariage est certes une question de technique mais surtout d’expérience. Qui plus est elle suppose de disposer d’un équipement spécifique, qui au-delà de son prix est surtout acquis au fil des événements. Monopied pour la prise de vue en faible luminosité dans l’église, objectif grand angle pour effectuer la prise de vue de groupe lorsque l’on ne dispose pas de suffisamment d’espace pour reculer, flash de reportage, réflecteurs et diffuseurs pour les portraits des époux en plein air… autant d’équipements que tout un chacun ne possède pas.

Qui plus est un spécialiste saura vous tranquilliser avant et pendant la journée en vous apportant sa connaissance du déroulement de ce type d’événement. En termes de tarifs sachez qu’un professionnel du mariage ne facture pas forcément plus qu’un généraliste, pensez donc à bien comparer les prix !

10) Une fois votre photographe choisi : quelques points à vérifier

L’offre commerciale formelle (devis)

Il est absolument essentiel que vous ayez une garantie que le prestataire choisi s’est engagé à assurer votre reportage. Il peut malheureusement arriver que certains prestataires annulent au dernier moment, soit pour des raisons légitimes (accidents, maladie, problème familial) ou purement par opportunisme (une réservation dans une destination exotique peut paraitre plus attractif pour certains). Les futurs mariés se retrouvent alors dans l’embarras quelques semaines voire quelques jours avant le jour J…

Pour vous protéger de cela, exigez une confirmation écrite de son engagement. Idéalement ce dernier vous remettra un contrat indiquant son engagement. Au pire un email détaillant son offre peut faire office de preuve.

Le versement d’un acompte

De la même façon, méfiez-vous si aucun acompte ne vous est demandé avant le jour J. Dans ce cas quelle garantie avez-vous que le prestataire a bien réservé votre date ?

Les prestations incluses et en options

Vérifiez bien ce que comprend votre reportage de mariage, et ce en particulier si vous souhaitez obtenir d’autres éléments en plus des photos en format électronique. Voici un récapitulatif d’options fréquemment proposées :

  • la livraison des clichés sous format électronique : le format par excellence, généralement remis sur une clé USB ou un DVD, voire envoyé par le biais d’un lien de téléchargement. Les fichiers sont normalement livrés en format JPEG et en haute définition (300 dpi) pour que vous puissiez les imprimer vous-même.
  • l’impression : toujours en option car suppose un coût important et variable. Le prix du tirage varie en fonction du volume, de la dimension, qualité du papier (grand public ou fine art), l’utilisation d’un support rigide (dibond)  etc. le tarif varie normalement en quelques dizaines de centimes pour une impression bas de gamme et quelques euros par tirage pour une impression fine art
  • l’album : le grand classique, soit inclus dans un package ou proposé en option. Le cout varie généralement entre deux cent et six cent euros en fonction du nombre de pages et des finitions.
  • etc.


Les droits d’auteur :

En théorie la plupart des prestataires vous fourniront les images réalisées pour une utilisation privée libre. Autrement dit aucune autorisation ou frais supplémentaire ne seront demandés à moins que vous décidiez d’en faire une utilisation sur un support commercial. Vérifiez quand même ce point avant de signer votre contrat, cela pourra vous éviter de mauvaises surprises à la livraison des fichiers.

 

Des questions ?

Vous allez vous marier et avez des questions à nous poser ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou à nous contacter par le biais de notre formulaire en ligne !