Très apprécié tant par les futurs mariés que par les invités, le photobooth de mariage est une solution ludique et interactive permettant de rythmer la réception. Il permet également aux futurs époux de récolter des clichés originaux et débridés de la famille et des proches, qui viendront rehausser le reportage effectué par le photographe de mariage.

Le photobooth, késaco ?

Popularisé il y une dizaine d’années, le photobooth de mariage (ou « photomaton » en bon français) est très vite devenu une animation incontournable des festivités.



S’il prend différentes formes, son principe reste toujours identique : il s’agit de faire poser vos invités de façon informelle et originale devant un objectif en utilisant différents accessoires. Les poses sont libres, le but étant que les personnes s’expriment à leur gré.


Concrètement trois solutions s’offrent à vous si vous souhaitez installer un photobooth à votre mariage :

La cabine automatique :

Comme son nom l’indique il s’agit d’une colonne avec un écran tactile, en face de laquelle les invités vont poser. Toutes les instructions sont données par la borne, et une fois le cliché pris les « modèles » peuvent imprimer une photo souvenir. De nombreuses sociétés proposent des photobooths à la location comme par exemple la société SharingBox.


Le studio portable avec photographe :

Il s’agit ici d’un coin studio que votre photographe de mariage installera dans un coin légèrement à l’écart de votre lieu de réception. La prise de vue est ici assistée, puisque le photographe conseille les invités et prend la photo au moment le plus opportun. A la différence de la borne automatique, la prise de vue a lieu a des moments précis (pas en continu toute la journée).


Le studio portable sans photographe :

Il s’agit ici aussi d’un coin studio (fond, éclairage, appareil photo) mais un appareil photo est laissé au libre usage des invités. Ce dispositif peut être proposé par votre photographe de mariage ou vous pouvez alternativement le fabriquer vous-même si vous disposez d’un peu d’équipement photo et êtes bricoleur (il est notamment recommandé de protéger l’appareil et son trépied avec un coffrage lesté).


Avantages et inconvénients

Ces systèmes présentent chacun des avantages et inconvénients :




La cabine/ borne :
Avantages : elle est extrêmement pratique et facile à utiliser, et en plus permet aux invités de venir se photographier spontanément ; vous aurez donc des clichés pris tout au long de la soirée, ce qui pourra occasionner de franches rigolages pour les nouveaux époux lors du visionnage des clichés.
Inconvénients : la qualité des photos est inférieure à celles d’un studio portable, et ce type d’appareil coûte généralement relativement cher à la location.




Le studio portable avec photographe :
Avantages : il permet d’obtenir des photos de qualité professionnel, tout en gardant une certaine spontanéité et l’aspect « débridé » du photobooth.
Inconvénients : cette animation ne sera pas disponible en continu et devra faire l’objet d’appels de la part du DJ. Qui plus est vous perdrez une partie de la spontanéité faisant le charme de cette animation




Le studio portable sans photographe :
Avantages : il permet de disposer d’un photobooth à moindre coût, puisque les plus bricoleurs pourront le réaliser eux-même. Attention par contre ceci n’a financièrement de sens que si vous disposez d’un appareil et d’un trépied (qui risquent autrement d’alourdir votre budget).
Inconvénients : la qualité des clichés est généralement assez médiocre.


Les avantages du photobooth

Une touche de fun

Le photobooth de mariage a l’avantage de cumuler deux dimensions à savoir une animation collective ludique et la production d’un souvenir personnalisé pour chaque invité :

  • cette animation divertira les invités tout au long de la réception, dès le cocktail et pendant toute la soirée
  • les invités se prennent en photo et repartent avec un tirage souvenir

Une animation facile à organiser

Toute la beauté du photobooth réside dans sa simplicité d’organisation. Il peut littéralement être installé n’importe où, tant en intérieur qu’en extérieur.




Seule contrainte, prévoyez une bonne profondeur entre l’objectif (borne ou appareil photo) et l’endroit ou les modèles se placeront. Cette distance variera en fonction de l’équipement mais une distance totale de cinq mètres permet généralement de couvrir la plupart des cas de figures. Cela est faisable en moins pour une borne automatique mais cela commence à être vraiment « étriqué » si vous utiliser un appareil, si votre photographe effectue la prise de vue (il va déjà prendre un mètre juste par sa présence) ou si votre décor est volumineux.


Renforcer le thème de la soirée

Un autre avantage du photobooth de mariage est sa modularité. Une fois l’équipement posé, de nombreux aspects peuvent être adaptés pour correspondre au thème de votre journée :


  • Le fond/ L’arrière-plan : pour un mariage champêtre n’hésitez pas à le disposer en extérieur, à l’abri d’un arbre ou sur un coin de terrasse (attention à l’exposition et au déplacement du soleil durant la journée). Pour un mariage en fin de journée ou sans thème, préférez un espace en intérieur avec ou sans arrière-plan en papier. Les arrières plans photo sont disponibles avec des motifs (effets marbre, brique, nuage, etc.) ou avec une couleur unie (blanc, noir, rouge…). Si vous ne souhaitez pas investir dans un arrière-plan (comptez entre 30 et 100 euros selon la taille, la matière et les motifs du fond + un support si vous ne pouvez pas fixer l’arrière-plan à un mur), essayez de trouver un mur propre ou texturé (vieilles briques par exemple) sur votre lieu de réception. Cette petite astuce peut faire des merveilles et vous éviter de dépenser trop d’argent dans un fond et un support
  • Les accessoires : ces derniers peuvent eux aussi être choisis en fonction de votre thématique. Les traditionnelles fausses moustaches et lunettes sont une suggestion, pas une obligation ! Si vous avez choisi une ambiance tropicale/ mer/ plage, n’hésitez pas à fournir des chapeaux en paille, ombrelles et autre collier de fleurs. Pour un mariage à l’ambiance « smart casual » préférez des accessoires type année 30 comme des feutres, chapeau à plumes, collier de perle… votre imagination est ici la seule limite, profitez-en !
  • L’utilisation d’un grand cadre (vide, à travers lequel les invités poseront) sur lequel vous aurez indiqué vos prénoms ainsi que la date de votre mariage permettra là aussi de renforcer l’ambiance de votre soirée. Cette inscription apparaitra naturellement sur tous les clichés, vous empêchant d’avoir la rajouter artificiellement ensuite. Sa finition donnera le ton : rustique avec un bois massif patiné, moderne avec un cadre en aluminium poli, baroque avec un cadre recouvert d’arabesques…

Un bon moment pour les enfants… et les grands

Pour l’avoir observé, le photobooth de mariage a un incroyable pouvoir d’attraction et une grande capacité à créer de purs moments d’amusement tant chez les enfants que les adultes. Les tout-petits s’amuseront à se prendre en photo en empilant les accessoires, alors que les grands profiteront de cette « bonne excuse » pour faire les clowns entre amis. Même les personnes plus âgées apprécient cette animation, raison pour laquelle elle est pour moi un « must ».


Un souvenir personnalisé pour vos invités

Cerise sur le gâteau, vos invités pourront obtenir une version imprimée de leur « séance photo ». Dans le cas d’une borne les clichés seront directement imprimés sous un format de type polaroid. Si votre photographe réalise l’animation, il pourra les inclure à votre galerie en ligne (s’il propose ce service) ou au pire vous les remettra avec le reste de vos photos, vous laissant la charge de les transmettre aux invités.


Questions fréquentes & conseils

 

Devrais-je prévoir un photobooth pour mon mariage ?

Sans aucun doute ! Qu’importe que vous l’organisiez vous-même, que vous louiez une borne automatique ou que vous fassiez appel à un photographe, une animation photobooth sera un vraie atout durant votre mariage. Il s’agit de l’une des rares animations où chaque invité peut participer. L’animation étant disponible tout au long de la journée et disposée à l’écart, même les plus timides pourront s’y adonner.
Personnellement je conseille à mes clients d’installer au moins un studio portable pour organiser deux ou trois sessions durant la journée. Nous organisons ces séances à des moments d’accalmie, ce qui permet d’enrichir le reportage sans pour autant me monopoliser à des instants importants.


Dois-je faire appel à un professionnel ?

Tout dépend de ce que vous souhaitez obtenir. Si vous souhaitez juste divertir vos invités, un photomaton « maison » avec un appareil photo bon marché suffira. Pensez simplement à bien lester le trépied, à bien fixer l’appareil et à le munir d’une télécommande filaire (vous pouvez trouver des télécommandes dans le commerce avec un fil de plusieurs mètres.


De quel équipement ai-je besoin si je décide d’organiser mon animation tout seul ?

Si vous décidez de fabriquer votre photobooth vous-même, voici une liste de quelques éléments indispensables :

  • Un appareil photo (!) : choisissez un appareil bon marché car il est possible que celui-ci soit endommagé durant la journée. Pensez à enclencher le mode retardateur (3 secondes suffisent)
  • Une télécommande afin que les invités puissent déclencher l’appareil sans devoir le toucher (et donc potentiellement le faire tomber ou changer les réglages
  • Un flash si votre mariage a lieu en intérieur : je vous recommande d’ajouter un flash « cobra » (gros flash pliable qui vient se placer sur la griffe située au-dessus des appareils reflex). Il est possible de trouver des modèles très peu chers pour une cinquantaine d’euros. Conseil : n’orientez pas votre flash directement vers l’endroit où les modèles se placeront ; ceci aplatit les traits du visage et risque de faire perdre tous leurs charmes à vos instantanés. Faites des essais en l’orientant vers le plafond, vers un mur, etc. afin d’obtenir un lumière plus « naturelle ».
  • Un coffrage en bois lesté : il s’agit ici purement et simplement d’un moyen de protéger vos appareil de risques de chute et d’éviter que vos invités ne changent par accident les précieux réglages de votre appareil. Vous pouvez facilement le fabriquer avec des planche de contre-plaquer, pensez simplement à prévoir un trou sur le côté pour laisser sortir la télécommande… et un trou pour l’objectif et le flash ?

Où dois-je installer mon photobooth ?

Un photobooth peut être facilement installé tant en intérieur qu’en extérieur :

  • En extérieur : il est idéal pour les mariages en plein air. Vous pouvez notamment l’installer dans un bel espace vert afin de profiter du beau temps ; si vous disposer d’un bel arbre avec de belles branches horizontales, n’hésitez pas à y fixer un cadre sur lequel vous pourrez indiquer le nom futurs époux et que les invités pourront utiliser durant le photomaton
  • En extérieur : essayer de trouver un endroit légèrement à l’écart, typiquement dans un coin de la salle de réception ou à proximité de l’entrée ; l’idée étant que l’animation soit facilement visible par tous les invités mais que ceux-ci est quand même un peu d’intimité pour pouvoir « se lâcher » devant l’objectif

Quel budget prévoir ?

  • Une borne automatique se loue normalement à la journée ou à la demi-journée . le prix dépend du fournisseur mais en général comptez environ 500 euros pour une journée complète
  • Le studio portable professionnel est proposé à des tarifs variables d’un photographe de mariage à l’autre. Certains le propose par défaut dans leur reportage, alors que d’autres le proposeront en option. Le coût est alors soit inclus ou en option pour un prix variant entre 150 et 500 euros
  • Le studio « maison » vous coutera de quelques dizaines à quelques centaines d’euros en fonction des accessoires et de l’équipement dont vous disposez déjà. Cette situation peut suffire en extérieur en milieu de journée si vous disposez déjà d’un appareil ; si par contre vous devez acheter un appareil photo uniquement pour l’occasion et prévoyez une utilisation en situation de faible luminosité, le cout risque d’être assez élevé pour un résultat médiocre.