Tradition d’origine anglo-saxonne encore vivace en Belgique et en France, le lancer du bouquet se renouvelle cependant ces dernières années afin de proposer de nouvelles options à la future mariée. Plus interactives et originales, découvrez 7 alternatives pour donner un coup de jeune à votre mariage !

Pourquoi des alternatives ?

Mieux inclure les timides

Le lancer du bouquet est quelques fois synonyme d’une sorte de « mêlée de rugby » durant laquelle les jeunes femmes célibataires sont (gentiment) en concurrence pour attraper le précieux objet. Ceci n’est pas au goût de tout le monde, et certaines célibataires peuvent être réticentes à l’idée d’y participer pour cette raison.

Ne pas abimer le bouquet de la mariée

Il est possible que la mariée souhaite conserver son bouquet, pour elle-même ou par exemple pour l’offrir à un être proche. Vous ne souhaiterez donc pas le voir abimer par sa chute ou par les participantes essayant de l’attraper.

Surprendre vos invités

Le lancer traditionnel peut avoir un côté cliché aux yeux de certains, et si vous souhaitez donner un peu d’originalité à votre mariage il n’est pas forcément la meilleure option. Innover avec une alternative originale vous permettra de surprendre vos invités tout en renforçant l’ambiance de la journée.

Aider le photographe

Effectué en quelques secondes avec la mariée généralement située à plusieurs mètres des participantes, le lancer du bouquet est un grand moment de stress pour le photographe. Dans le feu de l’action il est compliqué de trouver le bon angle, d’avoir toutes les personnes dans le cadre, de capturer l’émotion du moment et de réfléchir à sa composition.

Créer une véritable animation

Le lancer traditionnel est réalisé dans un laps de temps très restreint, ce qui peut laisser quelques personnes « sur leur faim ». Il est même assez courant que certains invités le ratent par inadvertance car ils s’étaient éloignés au moment où le lancer a eu lieu.

Certaines variations du lancer du bouquet comme le jeu des rubans permettent de le prolonger ce moment jusqu’à une quinzaine de minutes. Vous pourrez ainsi en faire une véritable animation, et serez assuré(e) qu’aucun convive ne le ratera !

Les variantes du lancer traditionnel

option n°1 : le lancer « classique »

Lancer traditionnel Le principe : la mariée se tient dos aux jeunes femmes célibataires de l’assemblée. Elle lance son bouquet au-dessus de sa tête sans regarder et les participantes doivent essayer de le rattraper en premier. La personne le réceptionnant gagne le jeu.

Pour plus d’originalité vous pouvez remplacer le bouquet par un autre objet comme par exemple une grenouille en peluche assortie d’une bague pour symboliser le prince charmant, ou par un autre bouquet si vous souhaitez conserver le vôtre. Ceci est un moyen facile de personnaliser et rendre plus original votre lancer de bouquet.

Avantages :
  • un côté vintage/ traditionnel appréciable
  • un aspect humoristique avec la bataille des célibataires pour attraper le bouquet
Inconvénients :
  • pas toujours possible notamment si vous vous trouvez en intérieur (dans votre salle de réception) et que la pièce contient de nombreux luminaires, guirlandes ou tables décorés. La salle de réception vous l’interdira purement et simplement dans certains cas.
  • La mariée ne sachant pas où envoyer son bouquet, elle estime généralement mal la distance et le bouquet fini par atterrir quelques centimètres derrière elle ou plusieurs mètres derrière les participantes
  • l’atterrissage abime considérablement le bouquet
  • Les femmes les plus timides de l’assemblée se tiendront à l’écart et ne prendront pas vraiment part à la mêlée
L’avis du photographe :
  • le lancer classique n’est pas notre alternative préférée pour la bonne et simple raison qu’il est extrêmement rapide et il est donc possible de « rater » le bon moment où que les photos ne soient pas aussi réussies que souhaitées
  • qui plus est de par son aspect éphémère il est difficile de se déplacer assez rapidement pour saisir l’expression de la mariée et celles des femmes recevant le bouquet (même si nous courons très vite 😉)

Option n°2 : le lancer surprise

Lancer surprise L’organisation est exactement la même que pour un lancer classique, la seule différence résidant au niveau du bouquet qui sera lancé. Celui-ci sera ici constitué soit de plus petits bouquets ou de fleurs individuelles. L’intérêt est ici que chaque participante pourra bénéficier d’un souvenir de la journée et n’aura pas la sensation d’avoir perdu en ne recevant pas le bouquet convoité.

Si vous choisissez l’option des petits bouquets, attention à prévoir autant de petits bouquets que de participantes. Vous pouvez dans ce cas prévoir des bouquets supplémentaires à distribuer aux participantes n’en ayant pas reçu durant l’animation.

Avantages :
  • permet de satisfaire toutes les participantes
  • bel effet de surprise
Inconvénients :
  • Augmente le risque de dommages « collatéraux » durant le lancer, puisque le nombre de « projectiles » augmente considérablement
  • Vous devrez prévoir le nombre de participantes à l’avance afin d’avoir suffisamment de mini bouquets
L’avis du photographe :
  • Une alternative intéressante car elle permet de garder le charme du lancer classique tout en ajoutant un élément de surprise
  • Les problématiques de prise de vue sont les mêmes (difficultés pour le photographe à obtenir un visuel propre à tous les coups)
  • Attention si vous organisez cette alternative à bien prévoir assez de mini bouquets pour toutes les célibataires participant à l’animation

Option n°3 : le lancer au masculin

Si vous souhaitez ajouter une touche ludique et faire participer les célibataires masculins, vous pouvez également ajouter un lancer de boutonnière. Celui sera préférablement effectué à la suite de celui de la mariée et non en même temps. Ce décalage permettra de garder l’effet de surprise et de ne pas lui voler la vedette.

Avantages :
  • Originalité
  • Permet de faire participer les hommes célibataires qui sont autrement exclus de cette animation
Inconvénients :
  • Identiques à ceux d’un lancer classique
L’avis du photographe :
  • Un vrai plus pour votre reportage si vous décidez d’organiser un lancer traditionnel
  • A noter par contre que cette animation ne sera pas du gout de tous et notamment des timides

Le jeu des rubans et ses déclinaisons

Très populaire du fait de son aspect esthétique et original, le jeu des rubans permet d’incorporer du dynamisme et de la couleur dans cette animation. Deux variations sont possibles ici à savoir avec un seul ruban noué au bouquet entouré d’autres rubans non noués qui se détacheront progressivement, ou alors de rubans tous noués au bouquet et que la mariée devra couper un à un avec des ciseaux.
Jeu des rubans
source : https://fr.pinterest.com/mariagesnet/

option n°1 : le ruban noué au bouquet

Dans ce cas la mariée se place au centre et tient son bouquet à bout de bras au-dessus de sa tête et les participantes forment un cercle autour d’elle. Un ruban est noué autour du bouquet, et les autres rubans sont simplement glissé dans la boucle formée par le ruban et attachés de telle sorte qu’une extrémité pend de part et d’autre du bouquet. Chaque participante saisi l’extrémité d’un de ces rubans qu’elle va ensuite tirer.

Deux déclinaisons de ce jeu sont possibles, à savoir avec les participantes immobiles ou marchant en cercle autour de la mariée :
  • Participantes immobiles : toutes les participantes tirent en même temps. Ceci réduira par définition grandement la durée de l’animation, et la mariée risque d’être brutalement tirée par la personne ayant le ruban gagnant. A éviter donc 😉
  • Avec rotation : les participantes marchent autour de la mariée en tirant (très) doucement sur leur ruban. Chaque ruban doit alors être de longueur différente (pour tomber à des moments différents) et doivent être enroulés autour du bouquet. Une fois entièrement déroulé les rubans perdant tombera naturellement pour ne laisser à la fin que le ruban noué. A noter qu’il faut ici vous assurer que les rubans perdants peuvent bien circuler et sortir facilement lorsqu’ils seront totalement déroulés.
Avantages :
  • Une animation très visuelle, surtout si vous utilisez des rubans de couleurs vives
  • Organisable partout même en intérieur
  • Permet d’inclure tout le monde, même les grandes timides
Inconvénients :
  • Une durée difficile à maitriser
  • Besoin de préparer le bouquet en avance
L’avis du photographe :
  • Une animation beaucoup plus visuelle et moins risquée que le lancer classique mais qui suppose de préparer le bouquet en avance
  • Prévoyez également de faire quelques tests avant le mariage afin de vous assurer que les rubans perdants s’échappent facilement une fois déroulés
  • Petit conseil, demandez ici au DJ de mettre une musique entrainante pour mettre de l’ambiance

option n°2 : Les rubans à découper

source : http://blog.artsephemeres.com/ Les rubans sont ici tous de même taille et sont accrochés à la base du bouquet. Les participants se placent en rond autour de la mariée. Là encore deux variantes sont possibles, à savoir statique ou avec marche :
  • Ronde statique : la mariée (préférablement les yeux bandés) coupe les rubans un à un jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un
  • Ronde avec marche : les participantes marchent (lentement) en rond autour de la mariée pendant que celle-ci coupe les rubans. Les participantes peuvent passer leur ruban Il n’est pas nécessaire qu’elle est ici les yeux bandés puisque le mouvement de la ronde est suffisant pour qu’elle ne puisse pas choisir la personne tenant le ruban gagnant. Chaque participante va choisir son ruban et pourra se placer où elle le souhaite, en cercle autour de la mariée, en n’hésitant pas à mélanger son ruban avec les autres. Elle le fera passer au dessus, au dessous, de sorte à ce que la mariée ne puisse pas deviner à qui appartient le ruban – pas de triche.
Petit à petit la mariée va choisir un ruban et le couper, les participantes dont le ruban aura été séparé de la base du bouquet se retireront et c’est la dernière encore reliée au bouquet qui le gagnera.

Là encore cela peut se jouer en musique pour plus d’ambiance. On peut imaginer par exemple que la mariée coupera un ruban chaque fois que la musique s’arrêtera, entre temps les joueuses peuvent danser ou continuer à mélanger leurs rubans.

Option n°5 : le jeu du coffre

Une des options les plus originales, est de placer le bouquet dans un coffre fermé. Chaque célibataire, prend une clé, dans une boîte placé à côté. Puis chacune leur tour, elles viendront essayer d’ouvrir la fameuse boîte. Pour plus d’esthétisme, essayer de prendre de grosses clés, qui rappelleront les contes de fées. Essayez de placer la bonne clé tout au fond du coffre afin de faire durer le jeu plus longtemps.

Option n°6 : la ronde

Les jeunes filles célibataires se mettent en rond autour de la future mariée et marchent en rond. La mariée à les yeux bandés afin de ne pas pouvoir choisir la personne recevant le bouquet. Une musique est jouée et lorsque celle-ci s’arrête la personne en face de la mariée reçoit le bouquet.

Questions fréquentes

D’où vient cette tradition ?

Autrefois, cet indispensable était offert aux dieux une fois la cérémonie écoulée, pour porter chance au couple récemment marié. Ensuite, en France au XVième siècle, le bouquet ne se lançait toujours pas. Les invités masculins couraient derrière la mariée, jusqu’à qu’ils parviennent à attraper le bouquet de celle-ci. Aujourd’hui, on remarque que le lancer de bouquet n’est pas une des coutumes et superstitions préférées des Européen. Toutefois, avec la formalisation des comédies américaine, où c’est un rite incontournable, on remarque qu’il est de plus en courant de le voir en France. Si vous avez, l’envie d’honorer cette tradition pendant votre mariage, sachez que, traditionnellement, seules les invitées de sexe féminin encore célibataire doivent y participer. Celle, qui aura la chance d’attraper votre bouquet, sera la prochaine à se marier.

Quand dois-je le lancer ?

Il n’y a pas vraiment de règle stricte pour le lancer de bouquet. Généralement, ce moment se fait à la sortie de l’église sur le parvis. La mariée a généralement le dos tourné, pour que le lancer soit le fruit du hasard, sans privilégier aucune invitée. Vous pouvez, le faire pendant différents moments au cours de la journée.

Vous pouvez faire le lancer pendant le vin d’honneur. C’est un moment de détente, généralement en extérieur, où tous les invités sont encore présents. De plus, le cocktail, se déroule souvent debout, les invités sont donc déjà dans l’ambiance. Pour aider, à l’organisation, vous pouvez dès le début de l’apéro, demander à toutes les filles de se réunir. Ou à l’inverse, vous pouvez également attendre la fin de celui-ci, pour marquer une transition entre le cocktail et le début de la réception.

Pendant, la soirée, vous pouvez faire le lancer de bouquet pendant la réception. Vous pouvez profiter de la fin du dîner ou le début du bal d’ouverture. C’est donc, un moyen de s’échauffer avant de s’attaquer à la piste de danse. N’oubliez pas, de bien annoncez le lancer de bouquet en fin de dîner, parce que vos invités peuvent être un peu endormis après un bon repas.

Est-ce obligatoire ?

Absolument pas ! Il s’agit plus d’une petite touche supplémentaire, notamment si vous souhaitez rythmer la journée par différentes animations.

Dois-je donner mon bouquet ou puis-je le garder ?

Les deux sont possibles, sachant que certaines mariées prévoient un second bouquet pour le lancer et réserver le « vrai » pour un autre usage. Il peut s’agit de le garder pour soi, ou de l’offrir à un proche (votre maman, votre grand-mère, etc.).

Dois-je faire attention à quelque chose en particulier ?

Faites simplement attention à ne pas froisser la sensibilité de certaines célibataires qui ne voudront pas forcément être identifiée comme telles. Il peut être intéressant lors de l’appel de mentionner que la participation n’est pas obligatoire. Pensez également à prévenir le DJ afin qu’il puisse mettre une musique rythmée et entrainante pour en faire une vraie animation.